De la choré-graphie comme technique et comme performance : les expérimentations de Nijinski avec la notation Stepanov/Gorski

17 juin 2020

La séance est reportée à une date ultérieure et sous un nouveau format

Intervenante : Claudia Jeschke (Université de Salzbourg, Autriche)

En 1892, Vladimir Stepanov publie à Paris L’Alphabet des mouvements du corps humain, un système de notation de la danse inspiré de la notation musicale, et qui sera ensuite travaillé et poursuivi par Alexandre Gorski. A partir de documents jusque-là inédits, de certains carnets des années 1917-1918, il s’agira de saisir la réception de ce système Stepanov/Gorski par Vaslav Nijinski afin de mieux comprendre le développement de sa théorie de la choré-graphie. 

Image : Nijinski, Cinquième position, relevé, n°80, New York Public Library, Jerome Robbins Dance Division (détail). 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search