De la choré-graphie comme technique et comme performance : les expérimentations de Nijinski avec la notation Stepanov/Gorski

17 juin 2020

La séance est reportée à une date ultérieure et sous un nouveau format

Intervenante : Claudia Jeschke (Université de Salzbourg, Autriche)

En 1892, Vladimir Stepanov publie à Paris L’Alphabet des mouvements du corps humain, un système de notation de la danse inspiré de la notation musicale, et qui sera ensuite travaillé et poursuivi par Alexandre Gorski. A partir de documents jusque-là inédits, de certains carnets des années 1917-1918, il s’agira de saisir la réception de ce système Stepanov/Gorski par Vaslav Nijinski afin de mieux comprendre le développement de sa théorie de la choré-graphie. 

Image : Nijinski, Cinquième position, relevé, n°80, New York Public Library, Jerome Robbins Dance Division (détail). 



Citer ce billet
Chorégraphies (2020, 5 juin). De la choré-graphie comme technique et comme performance : les expérimentations de Nijinski avec la notation Stepanov/Gorski. Chorégraphies. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mrsk

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search