15 janvier 2020 — Mécanique et esthétique de la rhétorique classique à l’œuvre dans la danse, la notation chorégraphique et la figure dansante au XVIIe siècle

Les règles de l’actio de la rhétorique classique, notamment celles qui régissent le decorum corporis, proposent une esthétique qui a un impact clair sur les représentations du comédien et de l’acteur-chanteur. Mais qu’en est-il de l’acteur-danseur ? Ne trouve-t-on pas dans l’art de la danse (que ce soit dans ses traités, dans sa notation chorégraphique ou dans ses figures dansantes) des adaptations de règles qui remontent parfois à Quintilien ?

Intervenant :

  • Mickaël Bouffard (université Paris Sorbonne)

À propos du séminaire « Chorégraphies »

À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et le Centre national de la danse

Voir le programme complet du séminaire

___

Informations pratiques

15 janvier 2020 – 17H-19H
Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search